Les crayons mêlés.

Le métier d’écrivain demande de faire le ménage de nos propres réflexions avant de le remettre au lecteur.

Il n’est pas rare que je relise un passage et que je me dise : « je comprends ce que tu veux dire, ma grande, mais tu dois le retravailler jusqu’à ce que ça brille comme les planchers d’un couvent de sœurs ». C’est alors que je me mets à genoux dans mes écrits et que je frotte avec la brosse. Je ne veux rien de moins. On veut des idées claires, des liens forts et offrir un produit final haut de gamme.

La littérature peut être un endroit où l’on déverse les flots émotifs comme de l’eau souillée sur le sol. Je l’avoue. Il est également applaudi. De mon côté, j’ai choisi ma spécialisation : le confort. Il y a une limite que je me suis donnée, il y a une zone que je ne touche pas. Pourquoi ? Quand on fait ce métier au quotidien, on comprend que ce que l’on va vivre en écriture, nous allons nous en nourrir en pensées et grandir à travers, alors j’ai choisi ce qu’il y a de mieux pour moi. Un peu comme j’aime le confort et l’élégance des hôtels 4 et 5 étoiles, je m’offre également ce genre de vie en écriture. Je reste dans les émotions saines. J’aime également que les pages soient hautement travaillées, avec le petit plus que vous ne verrez pas, mais qui augmente la qualité de votre lecture. Le cycle de la pensée a été plus loin qu’à la normale et les étoiles brillent.

C’est un peu comme si je vous offrais le service aux chambres, le déjeuner inclus, la robe de chambre moelleuse et que le feu de foyer crépite avant votre arrivée. Tout est prêt.

L’histoire vous attend.

Essayez cette semaine le Roman VOLK par Catherine Stakks, où les pilotes trouveront du confort à une place inhabituelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s